50px

À propos 

50px
Bloc texte

Qui nous sommes…

Sport Sans Abus est un programme indépendant faisant partie d’un mouvement national en plein essor pour éliminer du sport canadien toutes les formes de harcèlement, de discrimination et d’abus.

Nous visons à prévenir la maltraitance à tous les niveaux du sport, partout au Canada, grâce à l’éducation, la formation et la recherche.

Nous avons également la responsabilité d’enquêter sur des violations du Code de conduite universel pour prévenir et contrer la maltraitance dans le sport (CCUMS) qui ont fait l’objet d’un signalement et d’imposer des sanctions aux personnes qui violent le Code.

Comment nous avons été créés…

En décembre 2020, le gouvernement du Canada a lancé un appel de candidatures à des organismes sans but lucratif, afin de mettre en oeuvre un plan pour prévenir et contrer la maltraitance dans le sport. Le Centre de règlement des différends sportifs du Canada (CRDSC), fort de son expérience avec la création d'une Unité d'enquêtes en 2018 et de la Ligne d'assistance du sport canadien en 2019, en plus de sa réputation internationale en règlement des différends sportifs depuis 2004, n'a pas hésité à répondre à l'appel.

En juillet 2021, le gouvernement du Canada a sélectionné le CRDSC pour élaborer et mettre en œuvre un nouveau mécanisme pour le sport sécuritaire au niveau national. Après d’amples recherches et une consultation nationale auprès de plus de 75 organismes différents, le CRDSC a créé le programme Sport Sans Abus, qui a été lancé moins d’un an plus tard.

Ce que nous faisons…

Le rôle que Sport Canada nous a confié est très clair : travailler avec les organismes de sport financés par le gouvernement fédéral pour traiter les allégations de violations du CCUMS et avec des alliés à tous les niveaux pour promouvoir un changement positif de la culture du sport au Canada.

Prévention

La prévention des abus dans le sport est notre principal objectif.

Nous collaborons avec des experts en sport et dans plusieurs domaines connexes (p.ex., le droit, les droits de la personne, la psychologie) pour accréditer des programmes de formation et d’éducation qui satisferont à des critères rigoureux et seront conformes au CCUMS. Nous encourageons également les recherches évaluées par les pairs, qui contribuent à enrichir notre connaissance en matière de sport sécuritaire et qui peuvent aider à améliorer la culture du sport au Canada.

Incidents d’abus

Le Bureau du Commissaire à l’intégrité dans le sport est la composante centrale au sein du système Sport Sans Abus. Il fonctionne de manière indépendante et est chargé de recevoir les plaintes au sujet de présumées violations du CCUMS.

Lorsque cela est nécessaire, le Bureau lance des enquêtes indépendantes et recommande des sanctions à imposer aux personnes reconnues coupables d’avoir violé le Code.

Le Bureau aborde les plaintes de deux façons différentes : d’une part, il examine les signalements au sujet de personnes qui sont présumées avoir violé le CCUMS; et, d’autre part, il se penche de manière plus large sur la culture d’organismes de sports particuliers et leurs environnements.

POUR EN SAVOIR PLUS SUR LE BUREAU DU COMMISSAIRE À L’INTÉGRITÉ DANS LE SPORT, CLIQUEZ ICI 

50px