Au début 2019, l’Association canadienne des entraîneurs a tenu une série de sommets du sport sécuritaire sur le développement d’un code de conduite universel pour aider à prévenir et contrer les abus et le harcèlement. Ce processus de consultation a débouché sur un Sommet national au mois de mai de la même année. Les participants au sommet national étant parvenu à un consensus sur certains principes généraux, le Centre canadien pour l’éthique dans le sport a ensuite été mandaté par Sport Canada pour développer un code de conduite universel.

Après plusieurs rondes de consultation impliquant les parties prenantes de la communauté sportive canadienne et des experts en prévention du harcèlement et des abus durant l’été 2019, la version 5.1 du Code de conduite universel pour prévenir et contrer la maltraitance dans le sport a été approuvée en principe par une majorité d’organismes de sport financés par le gouvernement fédéral.

Sport Canada a annoncé en janvier 2020 que tous les organismes de sport financés sous le Programme de soutien au sport de Sport Canada allaient devoir adopter et intégrer dans leurs règles de conduite la version 5.1 du Code de conduite universel pour prévenir et contrer la maltraitance dans le sport.

Une copie de ce Code peut être trouvée ici