50px

Symposium de recherche 2022 

50px
Bloc texte

En 2021-2022, le Programme de subventions de recherche pour un sport sécuritaire a permis de soutenir financièrement 10 synthèses de connaissances sur autant de thématiques, proposées par un groupe de travail composé d’expert(e)s. Suivant la réalisation de ces projets, le Centre de règlement des différends sportifs du Canada (CRDSC) a tenu à l’Université de Toronto, le samedi 15 octobre 2022, son premier Symposium de recherche en sport sécuritaire. Cet évènement constitue un autre pas dans la bonne direction pour la promotion du sport sécuritaire au Canada.

Il s'est tenu en présence des récipiendaires de la subvention 2021-2022, leurs collaboratrices, des membres du Groupe de travail de recherche et du Comité consultatif des athlètes du CRDSC, ainsi que des membres du personnel et du conseil d’administration du CRDSC. Réunir un groupe d’individus avec des expertises et expériences variées fût un succès, puisque de riches discussions ont permis d’informer le programme Sport Sans Abus, ainsi que ses initiatives présentes et futures.

« La maltraitance dans le sport est un problème complexe qui bénéficierait grandement
d'approches et de solutions interdisciplinaires. Il était encourageant de rassembler
les perspectives de différentes disciplines de recherche, notamment la psychologie
clinique, les études juridiques, la médecine, la gestion du sport, les études autochtones,
le bien-être des athlètes, la communication et la psychologie de l'enfant et du sport. »

- Katie Misener, professeure agrégée, Université de Waterloo

RECOMMANDATIONS

Par ces projets de recherches et les discussions animées tenues lors du symposium, les chercheur(e)s ont pu formuler des recommandations qui informeront les futures politiques, pratiques et recherches.

Implications pour les politiques :

  • Améliorer la communication des politiques:
    - Terminologie claire et cohérente dans les politiques;
    - Définitions uniformes pour toute forme de comportement prohibé afin de promouvoir une compréhension et une responsabilité partagées; et
    - Politiques publiées de manière accessible et facile d'utilisation.
  • Créer un centre de soutien à la gouvernance ayant des ressources qui s’adaptent pour tous les niveaux de sport.

Implications pour la pratique :

  • Organiser des séances de formation pour les dirigeants sportifs à tous les niveaux;
  • Offrir une éducation sur les facteurs de risque et de protection;
  • Promouvoir la participation des athlètes pour tous les aspects du programme Sport Sans Abus;
  • Développer, surveiller et évaluer les programmes de soutien aux victimes/survivant(e)s;
  • Offrir une éducation précoce et promouvoir la sensibilisation quant à l’identification de comportements prohibés; et
  • S'assurer que les formulaires de plaintes et de signalement soient facilement repérables.

Implications pour la recherche :

  • Appliquer une approche intersectionnelle afin de comprendre les groupes marginalisés en ce qui concerne leur expérience en lien avec le sport sécuritaire;
  • Adopter une approche interdisciplinaire pour tirer des connaissances des autres disciplines et domaines, et les adapter au contexte de sport; 
  • Avoir une approche qui est collaborative afin d'avoir un impact significatif à tous les niveaux de la communauté sportive;
  • Mieux comprendre les obstacles au signalement; et
  • Promouvoir la voix des jeunes participant(e)s afin d'améliorer la compréhension du sport sécuritaire du point de vue des enfants.

    L’ensemble des discussions tenues et recommandations formulées lors du Symposium seront prises en considération dans l’élaboration des futures priorités du programme de subventions de recherche.

 

50px